Mission : Diagnostic, programmation, projets d’aménagement

 

Période : 2010-2014

 

Maîtrise d’ouvrage : Lille Métropole Communauté urbaine

 

Cette étude pré opérationnelle a pour ambition de

mettre à jour les fondements de l’organisation territoriale agricole encore perceptible, de décrypter les logiques de l’urbanisation récente et de comprendre quels équilibrages sont aujourd’hui à l’oeuvre ou nécessaires pour redéfinir la centralité élargie de Bondues.

Le site en projet, occupe un position centrale dans la commune. Le projet propose de fédérer les groupes construits et les équipements ( salles de sport, des associations etc.)autour d’une grande prairie publique. Cette place verte commune constitue une grande respiration faisant référence au territoire agricole et aux paysages de Bondues.

 

Equipe : PAYSAGES, Atelier Pierre Bernard, Page9

 

Mission : Concours

 

Période : 2013

 

Maîtrise d’ouvrage : Ville de Genève

 

Montant des travaux : 5,6 M € HT

 

Surface : 8,6 ha

 

Au delà d’une simple compensation à la consommation des terres agricoles par l’urbanisation, la conception du parc agro-urbain ambitionne d’amorcer une dynamique de projet du Rhône à l’Aire sur le canton de Genève. Le concours international pour la conception et la réalisation d’espaces publics avec composante agricole doit ainsi proposer un trait d’union entre Genève et son territoire agricole en s’ouvrant sur les horizons exceptionnels du Salève et du Jura.

 

Le projet vise à insuffler au cœur de la métropole, un agriurbanisme, en cherchant à développer une véritable matrice cultivée, plantée et boisée, centrée sur l’arbre utile et selon les principes de l’agroforesterie. Le parc doit donc constituer un terrain de rencontre et d’échange, tisser des liens entre les mondes urbains et agricoles par la mise en scène de l’agriculture vivrière et en proposant un nouveau cadre productif et récréatif ouvert à l’expérimentation.

 

Equipe : PAYSAGES (mandataire), FG Architecture, ZS bet vrd, OSMOSE ECOTEC bet environnement, Corinne Bourgery, spécialiste des questions agricoles

 

Mission : Marché de définition – Projet lauréat – Maîtrise d’œuvre des espaces publics

 

Période : 2007 – 2008 (Etudes) / 2008-2017 (travaux)

 

Maîtrise d’ouvrage : Ville de Chartres

 

Montant des travaux : 19,5 M € HT (voirie et espaces publics)

 

Surface : 18 ha

L’objectif du concours intitulé « vers un urbanisme de qualité » était d’imaginer des formes qualitatives de développement urbain en milieu rural, en limitant l’étalement et en favorisant la mixité.

Le périmètre initial d'intervention concernait une zone à urbaniser de taille disproportionnée et contenant une exploitation en activité qui, de fait, allait disparaître. Notre équipe a remis en question ce périmètre urbanisable pour en circonscrire un autre autour du centre bourg sur une dizaine d’anciennes exploitations agricoles. Nous avons proposé, avec l’appui de la municipalité, de développer une réflexion sur un processus de mutation et de reconfiguration progressive du patrimoine bâti regroupant des corps de bâtiments et des terrains attenants, cours, basses cours, potagers, vergers…

Ce processus nous a naturellement amené à proposer aux habitants ruraux de devenir les acteurs de la mutation de leur village, dans une démarche partagée avec la municipalité qui ménage autant les intérêts publics que privés. Cela a été possible parce que la démarche mêlait intimement urbanisme, écologie et paysage à tous les stades de la réflexion.

La mutation du village et sa transformation spatiale, doivent s'inscrire dans le long terme et nécessitent non pas la formalisation d’une belle image idéalisée du village futur mais une veille permanente, une écoute, permettant de rebondir sur tout « germe » d’initiative privée dans une intelligence collective.

Equipe : PAYSAGES, ARC AME (mandataire), VOUTAY, LE FRENE